uqam-ok

 

Nous voulons établir un portrait des différentes situations de harcèlement ou de violences sexuelles en contexte universitaire. L’aspect novateur de notre étude tient au fait qu’elle inclut non seulement la population étudiante mais également toutes les personnes travaillant dans les universités participantes.

«L’étude ne vise pas à comparer les universités entre elles ni à cibler des individus ou des groupes en particulier, précise Manon Bergeron. Notre but est de soulever le voile afin de mieux comprendre le phénomène. Nous voulons documenter les manifestations concrètes de violence, leur contexte et leurs conséquences. »
« Soulever le voile », Entrevue avec la chercheure Manon Bergeron dans Actualités UQAM, 31 mars 2015.

La collecte des données pour notre enquête est maintenant terminée, nous remercions toutes les personnes qui ont répondu au questionnaire. Cette étude est la première du genre au Québec, veuillez rester à l’affût pour la publication des résultats !

La participation d’un grand nombre de personnes à travers le Québec nous permettra de dégager un portrait exhaustif et pourra déclencher une réflexion au niveau de la province et des politiques institutionnelles.